La cure

Bonjour à tous!

Voici un petit article pour mettre au clair les diverses croyances qui trainent sur la toile au sujet de la cure.

Qu’est-ce que c’est que la cure?

La  cure est le moment où le savon sèche. A ce stade, la saponification est terminée. En effet, la saponification est une réaction chimique exothermique, c’est à dire qu’elle produit de la chaleur. Par conséquent, une fois que votre savon ne produit plus de chaleur, la saponification est terminée. La cure n’est pas un moment où la saponification se termine. Nous avons bien du savon, terminé. Il est donc utilisable. Oui oui vous pouvez utiliser votre savon tout frais sortant du moule, cela ne va pas vous brûler les mains, ni vous piquer, ni même vous les dessécher. C’est un savon normal, tout gentil, qui ne mord pas. Je vous dis ça de mon expérience personnelle, car lorsque je démoule mes savons, impatiente que je suis, j’en prend une chute et je me lave les mains avec pour voir comment ils se comportent à l’utilisation. Le test de la langue nous confirme bien que le savon n’est pas caustique.

En revanche, je n’ai pas dis que c’était la meilleure solution de les utiliser tout de suite, et ce pour plusieurs raisons que voici.

Trois bonnes raison de laisser curer votre savon

Pendant la phase de cure, le pH du savon va légèrement descendre: il démarre d’environ 11, pour arriver aux alentours de 9, ce qui est un pH normal pour du savon. Ceci signifie que à la sortie du moule, le pH peut-être un peu agressif pour les parties du corps sensibles comme le visage ou les parties intimes. Mais il ne va pas vous agresser les mains. La cendre de bois a un pH basique également, et la elle ne vous brûle pas les mains. Pour le savon c’est pareil. Il est tout simplement plus doux après la cure.

Ensuite, le savon sèche. C’est à dire que le surplus d’eau contenu dans le savon va s’évaporer, le faisant durcir, prendre sa texture finale, réduire son effet gluant, supprimer une éventuelle odeur désagréable, due à un surplus d’eau.

Enfin, le savon se stabilise : son parfum prend son odeur définitive, de même pour la couleur, la mousse se densifie et se fortifie.

Comment avoir une cure de bonne qualité ?

La durée de la cure joue énormément : trois semaines à quatre semaines minimum sont généralement recommandées, mais de nombreux savonniers traditionnels, comme les savonniers d’Alep font curer leurs savons pendant neuf mois. Et je pense personnellement que c’est une durée tout à fait correcte. Un savon qui n’a curé qu’un mois est encore jeune, instable. Les savons plus vieux, sont beaucoup agréables, plus doux, plus denses, brefs, meilleurs. Comme le bon vin.

L’endroit a aussi son importance. Je recommande une cure en deux temps: un premier temps d’un mois à l’air libre sur une grille à labri de la lumière, puis huit mois dans des caisses en bois à l’abri de la lumière et de l’humidité, dans un endroit tempéré (20-25°C) à température stable. La lumière et l’humidité abîment le savon (les couleurs s’affadissent, le parfum se perd, les huiles fragiles rancissent). La caisse en bois permet de protéger les savons, mais comme cette matière absorbe l’humidité, le séchage peut se faire correctement.

En conclusion, « patience et longueur de temps font plus que force ne qui rage! » (Lafontaine)

Bullez bien!

Toutes ces informations ont été récoltées au cours de mes voyages, de mes tests, et des documentaires que j’ai vu voir sur le savon ; elles sont donc plus de l’ordre de la connaissance que de la vérité scientifique, mais je pense qu’elles sont suffisamment pertinentes pour être postées ici. J’espère que cet article vous aura éclairé sur ce moment de fabrication un peu mystérieux.

50 réflexions au sujet de « La cure »

      1. Bonsoir, je viens de faire mes premiers savons à froid. Je voudrais savon si la cure peut se faire sur mon balcon qui est couvert ? Est-ce que ça peut poser des problèmes par rapport aux baisses températures ? Merci . Votre tuto est tres bien

      2. Bonjour!
        Le balcon ne ma paraît pas être un bon endroit pour la cure à cause de l’humidité et des varaitions de températures. il vaut mieux un garage par exemple. ou une autre pièce fraiche.

  1. Petit commentaire sur la cure;
    Si le pH continue d’évoluer de 11 vers 9, c’est que la soude continue à réagir avec les huiles et que la réaction n’est donc pas terminée après 48 h….Ce n’est pas l’évaporation de l’eau qui fait évoluer le pH (ou sinon en sens contraire en concentrant la soude résiduelle qui le ferait monter…)
    Le savon n’est donc pas terminé après 48 h sur le plan de la réaction de saponiofication des huiles par la soude….
    Je suis débutant saponificateur mais chimiste aussi, d’où cette petite remarque….

    1. Bonjour et merci de votre commentaire. il est certain que la saponification est terminée lorsque le savon est dur, c’est à dire entre 24h et 48H (en général ça peut prendre plus ou moins de temps). je n’ai jamais vérifié le pH de mes savons, je ne suis donc pas certaine que le pH baisse, je me base sur les dires de personnes ayant testé le pH de leurs savons. mais peut-être se sont-elles trompées. Ce dont je suis certaine c’est que la sapo est terminée lorsque le savon est dur, et cela arrive bien avant la fin de la cure.

  2. j’ai trouvé un truc intéressant sur la cure au lieu des caisse en bois de les mettre dans les tiroir a vêtements,, je recopie je voulais votre avis ! bon je vais tent de retrouvé la source aussi j’aime pas copié sans source,,,,

    « Aujourd’hui je vais encore vous parler de savon. Encore ? Voui et alors on va dire que c’est le mois du savon ;)
    Tout le monde sait que plus un savon est sec et plus il dure longtemps.
    Pour reconnaître un savon jeune d’un savon bien sec, râpez-le avec un économe, s’il fait de la poudre c’est qu’il est archi-sec, s’il se laisse râper comme du beurre c’est qu’il n’est pas bien sec, même s’il reste tout à fait utilisable… L’inconvénient c’est qu’il ne durera pas bien longtemps ;)-
    Le savon de Marseille est un excellent anti-mites…
    Le savon artisanal de par son parfum est un bon désodorisant.
    Donc si vous me suivez bien voici ma petite astuce pour faire sécher son savon naturel qu’il soit de Marseille, d’Alep ou artisanal, savon surgras, parfumé aux HE, aux herbes ou encore au lait (bref tout sauf le savon chimique des supermarchés, mais c’est aussi valable pour lui) c’est de le placer déballé dans les armoires à vêtements ou les tiroirs des commodes, et ça n’encombre pas les placards de cuisine ou de la salle de bain.
    De plus il parfume délicatement les vêtements qui n’auront plus cette odeur de renfermé quand on ne les utilise pas de quelques mois…
    Ils prendra moins l’humidité que dans la salle de bain.
    Pour finir, plus on l’y oublie (dans l’armoire), mieux c’est… »

    1. à mon avis ces paroles sont pleines de bon sens, et je suis tout à fait d’accord avec ce qu’elle dit. je ne suis pas convaincue du pouvoir anti-mite du savon de marseille, mais ça ne fait pas de mal d’essayer. En revanche, je ne mettrais pas els savon directement au contact des vêtements car il arrive que les savons suintent pendant la cure, ce qui tacherai les vêtements.

      1. Bonjour, est ce que les meubles modernes c’est à dire en panneaux de particules recouverts de peinture acrylique sont aussi adaptés pour le stockage? j’ai un doute quant au séchage du savon.
        Merci pour votre article très intéressant :)

      2. Bonjour et merci de votre passage sur mon blog!
        pour les meubles, je ne sais pas trop, il me semble effectivement que l’acrylique limite l’absobsion de l’humidité par le bois. De plus ils sont souvent fait en contreplaqué, ce qui est de moins bonne qualité pour l’évaporation. Mais si vous n’avez pas mieux, ça ira aussi :-)

    1. Bonjour et merci de votre passage.
      Pour les pays humides et chauds, il faut trouver le coin de la maison le plus frais et le plus sec pour la cure. Vous pouvez aussi réduire la quantité d’eau dans laquelle vous dissolvez la soude. Sinon je ne vois pas bien de solution…

    2. Bonjour,
      Je vis en Guadeloupe et votre question m interpelle… Je pense réquisitionner un de mes tiroirs de chambre car on y met la clim… Je ne vois pas d autres endroit. Je débute, alors je suis à la recherche des toutes les info nécessaires! :bye:

      1. bonjour et merci de votre passage!
        je pense que cela devrait convenir car grâce à la clim la température reste stable et fraiche. Reste l’humidité, mais vous en pouvez rien y faire :-)

      2. Bonjour, Je pense que pour l’humidité un bol de gros sel dans le tiroir devrait suffir! A changer régulièrement.

  3. Bonjour, tout d’abord un grand merci et bravo pour votre blog, qui est une vrai mine d’or et que j’ai lu en long, en large et en travers avant de me lancer dans la savonnerie
    Mes 1 ers savons ont un mois tout pile, je n’en pouvais plus de les essayer !!!! Et là gosse déception sous la douche …..savon pas doux, pas crémeux, la peau qui tire après la douche enfin tout le contraire de ce j’attendais !
    J’ai des savons SAF achetés à un artisan ( je les adore !!) et même si j’en attendais pas autant de la part de mes savons ( c’est quand même les 1ers hein !!) je suis super déçue
    J’ai testé le pH 8,5 et voilà ma recette : tres fortement inspirée de votre blog …
    30% hv coco ( vegetaline)
    20% hv palme bio
    45 % hv olive
    5% hv ricin
    Total des huiles 500 g
    1 c à soupe d’argile blanche
    A la trace 5 % hv avocat
    Soude ( lessive 30,5 ) 234 g pour surgraissage 5 %
    Pouvez vous me dire ce que vous en pensez ? Ai je fais une erreur ?
    Ou mes savons sont ils encore trop  » jeunes  » ?
    Merci beaucoup pour votre aide.

    1. Bonjour et merci pour ce gentil commentaire!
      Alors pour vos savons je ne vois pas d’erreur apparemment. Vous pouvez éventuellement faire le test de la langue pour vérifier la causticité, mais avec un pH à 8,5, je ne pense pas qu’il le soit. Donc plusieurs hypothèses possibles: soit la recette que je propose sur le blog et qui est ma préférée, ne vous convient pas, et dans ce cas vous allez devoir faire des essais pour trouver la recette qui vous convient personnellement. Vous pouvez par exemple commencer par regarder la composition des savon artisanaux que vous aimez tant et essayer de la reproduire. Vous pouvez aussi baisser un peu la coco (20%) car c’est une huile qui peut être desséchante pour certaines peaux. Pensez à monter le ricin (10%) pour compenser la perte de mousse. Pour du crémeux, vous pouvez monter un peu l’huile de palme aussi.
      Esuite, il est effectivement possible que votre savon soit trop jeune. oubliez-le quelques mois dans une boite en bois et ré-essayez-le, vous verrez bien s’il s’est amélioré.
      Enfin, et c’est à mon avis l’hypothèse la plus probable, c’est que vous en attendiez trop de vos savons. En effet se sont des savons, il sont donc là pour laver et non pour hydrater la peau. Ce qu’ils ont de mieux par rapport à ceux du commerce, c’est qu’ils ne contiennent pas de produits chimiques agressifs pour la peaux, il sont donc moins desséchants. Mais ils n’en sont pas hydratants pour autant. De plus le pH reste très élevé par rapport à celui de la peau. C’est pour cela que j’utilise toujours une lotion tonique, afin de ré-équilibrer le pH de la peau. Après le lavage, vous sentez que votre peau tire, vous pouvez mettre une crème hydratante. Prenez en compte également la dureté de votre eau, une eau calcaire donen aussi cette sensation de tiraillements.
      En espérant avoir répondu à vos interrogations.

      1. Merci beaucoup pour votre réponse. :good: :merci:
        Je vais réessayer en changeant les % de coco et ricin
        Et je pense que vous avez raison, j’en attendais peut être trop de mes chef-d’oeuvre….je vais les laisser tranquilles encore un peu ( mais c’est troooop dur ) et je ne me lavais que le visage avec les savons saf ( et hydrolat après ) pas le corps du coup je n’ai peut être pas l’habitude.
        Du coup, je me pose la question pour mes enfants car cela fait 4 ans que je fais nos cosmétiques à la maison et leur gel douche avec un pH de 5-5,5 , le changement de pH avec le savon ne va pas leur dessécher la peau ( sachant que sauf froid extrême je ne les crème pas après la douche, mais il y a de l’hv olive dans leur gel douche ) ?
        Et j’avais envie de faire des savons de Castille pour le bébé de ma sœur qui arrive dans 7 mois ( ça leur laisse un bon temps de cure !), pas de souci pour un nouveau né ?
        Désolée pour toutes mes questions !!!! :red:
        Bon week-end

      2. Pour vos enfants, c’est à vous de voir. il est certain qu’un pH de 8 ou 9 est moins bon pour la peau qu’un pH de 5 ou 6. si vous faites votre gel-douche vous-même alors je pense qu’il vaut mieux le gel douche. Personnellement je n’aime pas le gel-douche, donc s’il s’agissait de mes enfants, je les laverai au savon. A vous de voir ce que vous préférez donc :-). Pour le bébé de votre soeur, parlez-lui en d’abord, souvent les gens sont craintifs pour leur nouveau-né, ils préféreront écouter les conseils de la pédiatre qui leur conseillera le lait lavant avène qui coute un bras, plustôt que vos savons. je pense que nos savons sont meilleurs que quasiment tout ce que l’on peut trouver dans le commerce, à de rare exceptions près. Encore une fois, s’il s’agissait de mon enfant, je le laverai au savon, sur la table à langer, puis je le plongerai dans son bain légèrement acidifié pour que sa peau revienne à 5,5/6. Parlez-en à votre soeur, et voyez avec ce qui lui ferai plaisir. Mais oui je pense que le savon de castille fait maison est ce que l’on fait de mieux pour les enfants. Pensez également que le savon de castille ne mousse pas. les résultats obtenus sont un peu meilleurs avec la technique du chaudron (vous trouverez un tuto vidéo sur le blog, dans le menu vidéo). Penchez-vous sur la lessive également, vu les cochonneries qu’ils mettent dedans, ça vaut le coup de se pencher sur la question.
        En espérant avoir répondu à vos questions, bullez bien!

      3. Bonjour! Je suis débutante en savonnerie . J’ai recueilli des « trucs » un peu partout pour limiter les ratés et déception pour mes premiers savons (actuellement en cure). Entres autres, j’ai trouvé une liste d’huiles (Source Soapacadabra) avec leur résultats en savonnerie, moussants ou pas, savons durs ou plus mous, rancissement etc…Si ça peut aider.. :
        -Beurre de cacao: Savon très dur, peu de mousse, peu onctueux. Sert d’agent durcissant essentiellement.
        -Beurre de karité: Savon dur et mousse fine, trace rapide, savons doux et durs.
        -Cire d’abeille: Savon dur, pas de mousse, trace très rapide, durcit les savons de façon générale.
        -Amande douce: Mousse fine, grosses bulles, trace lente, savon très doux mais très oxydable (
        -Arachide: Savon dur bien blanc, mousse fine, trace lente, allergène !
        -Argan: Savon doux, mousse fine, trace moyenne, adoucissante et nourrissante.
        -Avocat: Mousse glissante très onctueuse, fine, trace rapide, savon très doux.
        -Babassu: Ma chouchoute, savon dur, mousse dense et abondante, trace rapide, savon onctueux et ferme.
        -Coco: L’incontournable, savon dur, mousse abondante, trace rapide. Désséchant (apparemment) si >30% dans la recette.
        -Colza: Savon très doux, mousse fine mais peu abondante, trace très lente comme la capacité à fondre.
        -Germes de blé: Savon mou, mousse fine, très oxydable et risques d’allergie!
        -Jojoba: Huile très stable, savon dur, pas de mousse, aucune onctuosité, apporte de la dureté (c’est en réalité une cire liquide). A utiliser à moins de 5%.
        -Macadamia: Savon dur, très doux, mousse moyenne mais très onctueuse. Trace moyenne.
        -Huile de maïs: Mousse légère, trace lente, très oxydable (5 à 10% max.)
        -Huile de noisette: Mousse fine, trace moyenne, pas de mousse mais savon onctueux, très doux. Très oxydable et allergène.
        -Huile de noix: Mousse fine, trace moyenne, savon très onctueux et très doux, risque d’allergie.
        -Noyaux d’abricot: Mousse fine, savon très doux et peu agressif, sesible à l’oxydation.
        -Olive: Trace lente, savon très dur, mousse très peu abondante, savon très onctueux et très doux. Excellent pour les peaux sensibles.
        -Palme: Savon dur, mousse crémeuse et très stable, trace très rapide, savon satiné.
        -Pépins de raisin: Trace moyenne, beaucoup de mousse, savon mou, gélatineux et doux. Sensible à l’oxydation.
        -Ricin: savon lent à sécher, dur et très doux. Produit une mousse très crémeuse à hauteur de 5 à 15% dans le mélange.
        -Sésame: Savon dur et très doux, peu de mousse et peu onctueux. Risque d’allergie.
        -Soja: Savon très dur, très doux, mousse moyenne, bonne onctuosité, sensible au rancissement.
        -Son de riz: Savon très doux, mousse stable et fine, apporte de l’onctuosité, savon dur. A utiliser à hauteur de 10 à 20%.
        -Tournesol: Savon mou, pas de mousse, trace très lente, savon très doux, onctueux. Mousse moyenne.

  4. Encore merci pour votre réponse !!
    Dur dilemme pour les enfants …..je vais quand même essayer le savon et on verra bien si leur peau préfère mon gel douche ou pas. En même temps il me faut des excuses pour refaire du savon car si je suis la seule à les utiliser …..
    D’ailleurs apres plusieurs utilisations je les adore mes savons, j’ai l’impression qu’il y avait comme une « 1ère couche  » pas très agréable !!! Mais je vais réessayer avec une autre recette pour avoir plus de crémeux.
    Quand à ma sœur, depuis le temps que je la gonfle avec les produits chimiques du commerce, je l’ai converti au naturel/bio et je pense qu’elle me fera plus confiance qu’à son pédiatre sur ce sujet ( enfin j’espère !!! ;-) ) Complètement d’accord avec vous sur le fait que nos produits faits maison sont incomparables aux produits du commerce et d’ailleurs pour la lessive j’ai quasiment la même recette que vous, sauf que j’achète du savon spécial lessive Marius Fabre qui est déjà relargué, je ne me sens pas encore prête pour le relarguage maison :roll:
    Merci pour le travail et le partage que vous faites à travers ce blog ( et le forum que je viens de découvrir) que je continu de lire avec plaisir :rose:
    Cameline

    1. Merci à vous de vos commentaires! Je suis contente d’avoir pu vous aider.
      Le relargage n’est ni dangereux, ni difficile, mais un peu fastidieux. Vérifiez bien la composition de votre savon spécial lessive, des fois ils rajoutent des cochonneries dedans, et comme c’est un produit ménager, ils ne sont pas tenus de le noter.

  5. Bonjour!

    Je viens de réaliser mon 3eme savon…
    Les 2 premiers se sont bien comportés (enfin pour l’instant tout a l’air de bien aller… Verdict dans 15j!), mais celui-ci réagit différemment…
    Je n’ai résisté que 30havant de le couper (ah impatience quand tu nous tiens!!), et bien qu’il était encore un peu souple, il s’est quand même tenu.
    Mais… Au bout d’1/2h, il a commencé à « transpirer » : des petites gouttes sont apparues sur les tranches… Aïe! On dirait de l’huile mais bon, je suis pas très sûre!!
    Ca a l’air grave docteur?!?
    Que faire? Je les laisse tranquille? Je les roule dans du sopalin? Je prie Notre Dame du Savon?
    J’ai utilisé comme recette (600g):
    -30% coco
    -20% karité
    -40% huile d’olive
    -10% huile de ricin
    -81g soude + 210g eau

    Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils, et merci aussi pour ce blog vraiment riche et complet!

    1. Oups! Je me suis rendue compte que je n’ai pas du tout posté mon message au bon endroit… :red: … Et je n’avais pas ouvert la page des savons ratés (euh oui, je suis optimiste :-) !)… J’y ai trouvé mes réponses!! :merci: Vraiment vraiment chouette ce blog!!

  6. Merci!
    Il faisait beau quand je l’ai fait, mais en effet, j’ai mis un peu plus d’eau dans cette recette que dans les précédentes…
    Je croise les doigts!

    p.s: et ne déprimez pas trop pour ce passage à vide… :old:  » Ils sont nécessaires aux artistes pour se dépasser dans leur art!!! »
    Bonne continuation :yahoo:

    1. Bonjour, merci de votre passage sur mon blog.
      Je pense que le temps de cure est le même mais je n’ai encore jamais essayé les savons liquides.
      Bonnes bulles!

  7. Bonjour

    Merci pour votre blog, c’est génial!
    J’ai fait mes premiers savons ma semaine dernière ils sont donc en cure mais j’en ai quand même pris un car j’étais trop impatiente de le tester…
    J’ai une peau très sensible et là j’ai les mains qui me piquent… Je pense que cela est dû au savon… Pourtant j’ai fait le test de la langue et il a bien le goût de savon…
    Est-ce normal que ça me pique les mains en l’utilisant avant la cure?
    Merci pour votre retour!

    1. Bonjour,
      Non ce n’est pas trop normal que ça pique les mains avant la cure, sauf si vous avez les mains vraiment très sèches. Moi j’ai la peau sensible, et les savons ne me piquent pas même avant la cure. Au démoulage ça peut piquer un peu en fonction de la recette mais nromalement au bout d’une semaine ça ne pique plus.
      Bonne journée!

  8. Bonjour,
    Je viens régulièrement sur votre site qui est une vrai mine d’or!! Merci
    Je viens de faire mon premier savon, il est en cure depuis 15 jrs, il y a quelques jrs tout allait bien mais là je remarque des points blancs de quelques millimètres sur 2 ou 3 savons. Je n’ai pas utilisé de soude en granulés. J’ai utilisé de l’huile d’olive, coco,kpangnan)
    Avez-vous une idée de ce qui aurait pu se passer?
    Bonne journée

    1. Bonjour,
      Les points blancs peuvent avoir plusieurs causes, allez voir l’article « mon savon est raté, que faire? » pour en savoir plus.
      Bonne journée!

  9. Bonjour, je viens de réaliser mes savons et je me rend compte que le seul endroit où je peux mettre mes savons pour la cure, la température n’excède pas 15 degrés. Est-ce grave?
    En tout cas votre article est très bien réalisé!
    Merci d’avance…

  10. salut, apres la cure d’entre 24hrs et 48 hrs pourais-je tester le PH de mon savon immediatement? c’est faisable? ou je dois attendre les quatres semaines ou voir plus? merci.

    1. Bonjour
      laissez tomber le test du pH, c’est irréalisable sur du savon. faites le test de la langue au bout des 4 semaines de cure.
      Bonne journée!

  11. Bonjour, je songe à me faire un atelier où je laisserais curer mes savons, le soucis c’est que cette pièce ne sera pas chauffée en permanence et subira dès différences de température surtout l’hiver. Qu’en pensez-vous ?

    Au passage , j’adore votre blog, j’y ai déjà trouvé beaucoup de réponses .

    1. Bonjour et merci de votre commentaire!
      les variations de températures ce n’est pas super pour la cure. il vaut mieux un endroit froid comme le garage par exemple.
      Bonne journée!

  12. Bonsoir !
    Superbe blog !!!! Tout y est bien expliqué, et cela m’a permi de « savonner » mes premiers savons !
    J’ai utilisé votre recette en remplaçant l’eau par du lait de vache que j’ai préalablement mis au congélateur en le touillant de temps à autre pour obtenir un granité.
    J’ai juste une question : est-ce normal que ma pâte à savon sente une odeur un peu particulière ( peut-être est-ce la soude ? ) je l’ai fait ce matin. Peut être est-ce normal ?!
    Je m’inquiète un peu.
    Bonne soirée

  13. Hello,
    Vous n’avez pas parlé d’une saponification au four juste après la mise en moule.
    Je le fais très souvent, en général 70° pendant 2h30, j’éteins ensuite le four et je laisse fermé pendant 24h. Ensuite démoulage puis je laisse encore sécher 3 jours à l’air libre sur une clayette. Et zou dans mon meuble de savonnier (tiroir en bois à l’abri de la lumière & humidité).
    Je trouve cette façon de faire bien pratique car elle accélère franchement le temps de cure (pour les pressés :)) . Et surtout je ne vois vraiment pas de différence au niveau des textures, couleurs, odeurs comparé à une cure classique de 4 semaines.

    1. Bonjour!
      En effet je n’en parle pas car c’est une technique que j’utilise très peu du fait que je ne possède qu’un vieux four à gaz qui ne me permet pas d’utiliser cette technique. Je l’ai testé une fois chez mes parents qui ont un four de compétition, et je l’ai trouvée très bien, mais je ne l’ai pas suffisamment expérimentée pour pouvoir en parler correctement.
      Merci de nous faire part de votre expérience du coup!
      Bonne journée!

  14. Bonsoir a toutes et a tous (important)

    La réaction de saponification à froid est une réaction chimique très lente sinon y aura pas de savon industriel, y aura que des savons doux Bio, ne racontez pas n’importe quoi aux gens, y en a un qui m’a envoyé votre site et je suis surprise de lire ce qu’il y a sur cette page,

    La cure du savon (SAF) entre un mois et un mois et demi ( tout dépend de la quantité de la soude caustique et la quantité de l’huile mis en jeux) et avant d’utiliser un savon il faut mesurer son pH ( pH d un savon normal = un pH basique, de l’ordre de 9-10. Un savon avec un pH plus élevé (11-14) est caustique)
    Il faut lire sa , pour vous aidez encore a mieux comprendre les choses : https://www.aroma-zone.com/info/fiche-savoir-faire/la-saponification-a-froid

    et faites très attention de ce que vous racontez aux gens
    Cordialement,
    Ingénieur en Industrie Chimique et Pharmaceutique

    1. Bonjour, et merci de votre commentaire, ce n’est pas souvent que les gens remettent en cause ma parole, j’avoue que ça me fait plaisir!
      Je ne comprend pas trop la première partie de votre message sur la lenteur de la saponification et sur les savons industriels et les savons doux bios, mais il me semble que ce n’est pas la partie importante de votre propos.
      Pour la deuxième partie qui me parait être le cœur du problème, je ne comprend pas bien non-plus, je vais donc tâcher de reformuler pour que l’on soit sûr de se comprendre: vous pensez que la saponification d’un savon dure un mois voire un mois et demi, et qu’il faut mesurer le pH avant d’utiliser un savon.
      Voici ma réponse: la saponification dure quelques heures, et de cela je suis sûre car cela a été confirmé par une membre du forum qui est chimiste et en qui j’ai toute confiance. Ensuite pour tester le pH d’un savon c’est assez difficile car le pH se teste sur une solution, or le savon est dur. Si vous voulez tester le pH, il faut donc faire une solution de savon, et le pH dépendra de la concentration de votre solution. pas simple donc. Pour savoir si un savon est utilisable ou non, le test de la langue me parait donc plus fiable. Mais moi personnellement qui fabrique des savons depuis 6 ans maintenant, je ne teste plus mes savons car je sais s’ils sont bons ou non uniquement par leur aspect. Et je les teste bien-sûr quand je pense avoir fait une erreur de calcul ou de fabrication.

      En ce qui concerne la lecture des fiches aroma-zone ou de toute autre littérature en ligne ou sur la fabrication de savon, je pense en avoir lu beaucoup plus que la plupart des gens, et vraisemblablement plus que vous. De plus, je suis une des rares personnes sur le net à vérifier mes propos, à les nuancer si je ne suis pas sûre de ce que j’avance, et à mettre en garde contre les légendes urbaines qui courent sur le net. Je vous prie donc de ne pas m’interpeller de cette manière agressive, étant donné que mon blog est un des plus sûr et des plus documentés qu’on trouve sur la blogosphère.

      Diversifiez vos lectures, cela vous aidera à ne pas raconter de bêtises vous-même et à mieux comprendre les choses!

      Bonne journée!

  15. bonjour je lis tout ce que vous avez écrit sur les savons ,et , où j’ai loupé un passage , où mes yeux etaient fatigués , ma question, est : pour tester le PH, ON prend une bandelette de ph, ok,, mais quand ,?, à la fin de la cure donc 4 a 5 semaines? Puis on mouille le savon et on teste avec :merci: la bandelette ,, où le bout de la langue suffit pour juger que le savon est top?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
:red: 
:blink: 
:roll: 
:shock 
:mrgreen: 
:sourire: 
:rire: 
:na: 
:langue: 
:arrow: 
:idea: 
:coeur: 
:eek: 
:suspect: 
:voyons: 
:toctoc: 
:smoke: 
:burp: 
:kiss: 
:cheers: 
:dead: 
:old: 
:pan: 
:fouet: 
:fusil: 
:boulet: 
:fumivert: 
:merci: 
mdr 
:vivemoi: