Le relargage

Bonjour à tous chers amis savonniers!

Aujourd’hui nous allons traiter du relargage au sel, qui est un sujet peu documenté sur le net, peu de tutoriels détaillés existent. Je vais donc m’atteler à la tâche et vous présenter cette technique, qui permet de recycler du savon.

Le principe

Le principe du relargage est simple : le savon est fondu dans de l’eau saturée en sel. Le sel permet de précipiter le savon, et de le séparer des autres composants comme la glycérine, les colorants, les ajouts etc.

Une fois ce savon séparé des autres ingrédients, on peut soit l’utiliser tel quel dans des recettes de ménage ou de cosmétiques, soit le refondre pour former une nouvelle savonnette.

Les ingrédients

Eau 1L
Sel de table (NaCl) 360g
Savon : entre 250g et 500g

Le procédé

Le procédé est assez simple en lui-même, mais assez difficile à mettre en œuvre :

1- Mettre l’eau et le sel dans une grande casserole et porter à ébullition tout en mélangeant pour bien dissoudre le sel.

2- Une fois que l’eau bout, ajoutez le savon coupé en petits dés. Laissez fondre en mélangeant régulièrement.

3- Lavez la pâte à savon pendant plusieurs heures en rajoutant de l’eau régulièrement pour compenser l’évaporation. Pour laver correctement la pâte à savon il faut mélanger régulièrement. Je mixe un peu aussi en général.

4- Une fois que votre pâte à savon est bien lavée, sortez-la à l’aide d’une écumoire. Laissez égoutter et refroidir. Vous pouvez également laisser refroidir dans l’eau de relargage et sortir le savon solidifié une fois que tout a bien refroidi.

5- Une fois la pâte à savon froide, émiettez-la et passez-la sous l’eau très froide afin de retirer le sel.

6- Enfin, faites-la sécher, soit en l’étalant au soleil ou sur un radiateur, soit à la casserole : mettez la pâte à savon dans une casserole sur feu vif et touillez vigoureusement, jusqu’à obtenir des grains de savons bien durs. Attention à ne pas faire bruler votre savon cependant! Vous pouvez aussi passer directement à l’étape de la refonte. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’eau à la recette.

Une fois votre pâte à savon lavée et séchée, vous pouvez la stocker pour la réutiliser plus tard.

Illustration eau salée
Mettre l’eau et le sel à bouillir
Illustration eau salée
Mélangez pour dissoudre le sel
Illustration sel dissout
Le sel se dissout mais il peut rester un dépôt au fond. Renouvelez l’eau régulièrement pour éviter d’avoir une croûte de sel au fond de la casserole
Illustration dés de savons
Coupez les savons en morceaux
Illustration dés de savons
Ajoutez les dés de savons à l’eau
Illustration lavage de la pâte à savon
Le savon va fondre progressivement. Mélangez régulièrement pour laver la pâte à savon
Illustration lavage pâte à savon
La couleur de la pâte à savon s’homogénéise et fait des granulés
Illustration eau de lavage
A la fin, l’eau salée a recueilli les déchets du savon
Illustration pâte à savon lavée, rincée, séchée
La pâte à savon lavée rincée et séchée se présente sous la forme de granulés de savon, faciles à faire refondre ou à insérer dans une recette

Si vous souhaitez obtenir de meilleurs résultats, vous pouvez suivre ce procédé deux ou trois fois de suite pour laver au mieux la pâte à savon, mais je ne suis pas convaincue de l’utilité des doubles ou triples bains.

Avantages et inconvénients

Les avantages de cette méthode :

  • Elle permet de recycler les bouts de savons, ou les savons ratés (moches ou caustiques).
  • Elle permet également de supprimer la glycérine du savon. Cela est très pratique si vous souhaitez faire de la lessive ou du produit pour lave-vaiselle. En effet, la glycérine se dépose dans les tuyaux de ces machines et les encrasse, ce qui à long terme les abîme.
Illustration 100% coco
Pour de la lessive ou de la pierre d’argile, utilisez un savon 100% coco non surgraissé

Les inconvénients :

  • Si vous décidez de recycler des bouts de savon ou un savon raté, il faut savoir que tous les ingrédients ne partent pas complètement. Il reste toujours au minimum un peu de colorant, et surement d’autres ingrédients également. Vous n’obtenez pas une pâte à savon immaculée comme au premier jour (ça reste du recyclage).
  • Une grande quantité de sel reste emprisonnée dans la pâte à savon malgré le rinçage à l’eau froide. Pour vous donner une idée : après le relargage de 3kg de savon, j’ai récupéré 4,5kg de savon recyclé. Cela fait 50% de masse initiale en plus, en sel et en eau, sans compter la masse d’ingrédients qui ont été retirés du savon (glycérine, colorants…)

Que faire de la pâte à savon relarguée?

Après le relargage, de nombreuses recettes s’offrent à vous :

  • De nouvelles savonnettes en utilisant la technique de la refonte.
  • Une mousse de douche craquante.
  • De la lessive en poudre. Vous pouvez également faire de la lessive liquide, mais il est très difficile d’obtenir une texture homogène avec du savon, je ne vous donnerai donc que la recette de la lessive en poudre
  • De la pierre d’argile
  • Du dentifrice (oui oui!)
  • Un émulsifiant

Bon recyclage !

60 réflexions au sujet de « Le relargage »

  1. Etape 4: avant de sortir le savon à l’aide d’une écumoire, il vaut mieux laisser refroidir le tout (eau saturée en sel et savon) pendant plusieurs heures.

    J’ai réalisé le relargage avec des paillettes de savon de Marseille enrichies en glycérine. L’opération « lavage du savon » a été relativement rapide: 1/2 heure grand maximum. Il est vrai que ces paillettes n’étaient ni colorées ni parfumées.

    1. oui il y a cette technique là aussi mais jene l’ai pas encore testée.mais tu fais bien de le signaler, je vais l’indiquer.
      pour ton relargage de paillettes, je ne suis pas sûre que toute la glycérine soit partie en 1/2 heure. comme on ne la voit pas, on ne peut pas trop savoir

      1. Je n’ai pas la boite du parfait petit chimiste ici ;-) et donc pas de certitude pour la glycérine, c’est vrai.
        Mais j’ai obtenu une « belle » croûte bien dure et quand j’ai réalisé le savon lessive avec cette croûte, il n’y avait plus du tout l’aspect gluglu désagréable.
        Par contre, je n’avais pas une si grosse quantité de savon.

    1. hi hi hi! moi aussi des fois ça me prend! il faut que je fasse un savon, là tout de suite! la dernière fois mon mec me demande, mais ça t’as pris comme ça?

  2. 2eme essaide relargage pour moi et 2eme essai raté, j’ai du loupé un truc.
    Avant j’ai un savon qui mousse et lave , après relargage, plus rien, pas de mousse, ne fond pas,…
    A mon avis je fais une erreur sur la fin. Après que le savon ai bien fondu et été remué (2-3h à chaque essai), je préléve le savon à l’écumoire (ce qui flotte) puis je rince à l’eau froide et laisse sécher.
    Une erreur quelque part? Un conseil?

    1. a priori, il faudrait laisser refroidir dans l’eau de relargage et rincer à l’eau claire une fois que c’est froid. il me faudrait un peu plus de précisions sur le savon relargué, ta recette…

  3. C’était un savon destiné au ménage et à la lessive, 100% coco , non surgras. En effet après relargage (ou essai) je suis passé d’un savon de 1972g à 2040g de savon soit 68g de plus (du sel je suppose) et surement un peu plus vu que la glycérine est censé être parti.
    Par contre en relisant le post initial ou je lis passé d’un savon de 3kg à 4.5kg, ca fait au moins 1.5kgs de sel absorbé. Hors savon et sel….. Qui a déjà essayé de se laver dans l’eau de mer ! pas facile.
    Ceux qui ont fait se savon pour le ménage, quand pensez vous? Je me pose la question si je serais pas mieux à ne pas relarguer et l’utiliser normal avec sa glycèrine.

    1. si c’est pour le ménage, tu peux le laisser tel quel ça ne pose pas de problème. c’est pour la lessive que c’est problématique. après les savons au sel moussent normalement, ce n’est pas normal que ton 100% coco ne mousse pas, même avec du sel.

  4. Ce we, j’ai testé le relargage.
    j’ai bien suivi tout le tutoriel, avec du savon 100% coco pas surgras,
    et j’ai obtenuuuuu…. TADAAAAA ! Un gratin de chou-fleur ! :mrgreen:
    Sérieusement : impeccable, ce tutoriel ! Merci tout plein !
    j’ai accéléré le séchage avec 1ou 2h au four électrique à 40°c.
    (Et oui : ça mousse !)

  5. Ce soir , je re-relargue…mais une question, juste, au passage….
    Faut-il attendre le mois de cure minimum avant de relarguer ? ou dès que le savon est dur, c’est bon, on peut de couper en morceaux ou le râper, et relarguer? ( j’ai fait un savon il y a 3 jours, il est dur , sec, test de la langue ok…)
    En gros…si c’est pour le rebalancer dans l’eau, à quoi ça servirait de le faire sécher avant ?

  6. Désolée de te répondre si tard, Ipomée. Je n’avais pas vu ta question.
    Je ne relargue que du 100% coco pour faire un savon lessive, et je n’attends pas.
    Je dirais même que je n’attends surtout pas, vu que plus le savon sèche, plus c’est difficile de le râper.

  7. merci Gielle ! moi aussi ce n’est que du 100% coco de ménage…
    Comme le savon fond grâce à la chaleur, je ne le râpe pas, mais je le coupe tout de même en petits bouts…

    c’est vrai que relarguer le savon pour la lessive , ça enlève vraiment le côté gluglu…
    enfin gly-gly…cérine! j’espère que mes canalisations apprécieront !

  8. Bonjour, Je voudrai faire un savon 100% coco pour en faire un savon ménager. Il me servira en un 1er temps à faire ma lessive pour mon lave-vaisselle. Du coup quel % de surgraissage total conseillez-vous puisqu’il ne servira vraiment qu’au ménage ? Et comment on sait que le savon est bien lavé quand on le relargue ? Et merci pour ce tuto qui va beaucoup m’aider ensuite.

    1. Bonjour et merci de votre passage sur mon blog. Pour le ménage 1% suffisent. pour le relargage d’un savon 100% coco on ne peut pas vraiment savoir, une fois que la pâte a été lavée pendant plusieurs minutes (jusqu’à une heure) normalement c’est bon.

  9. bonjour, question surement bete, mais, est cela le socium coco sulfate?

    Dans le cas ou je voudrais en faire, puis en faire avec de la vegetaline? Cad, faire un savon surgraisse a 0%, puis relaguer pour en faire du SCS?

    Merci pour vos conseils
    Sawya

    1. Bonjour et merci de votre passage sur mon blog.
      Alors non ce n’est pas ça du SCS, car comme son nom l’indique dans le SCS l’huile de coco à été « sulfatée » pour la transformer en tensio-actif. Dans le relargage, cela reste du savon, l’inci étant « sodium cocoate ». en revanche, vous pouvez totalement remplacer le SCS qui est très cher et assez controversé par des paillettes de savon 100% coco relargué.

  10. chaaaaaalut

    ca roule ? dit, j’faisais des recherche pour fabriquer du liquide vaisselle naturelle et je suis tombé sur ton article ^^
    magnifique blog en passant, il est au top et très complet =)
    du coup, j’ai une petite précision a apporté, mon grain de « sel » comme qui dirait =p
    Le taux de saturation de sel dans l’eau entre 0 et 1 degré est de 357 g par litre, entre 99 et 100 degré, elle passe a 391g par litre.
    Du coup, pour être sur de séparé le savon de toutes ces impuretés soluble dans le sel, il est préférable de s’approcher des 390g que des 360 ^^

    Bon apres c’est pas énorme comme différence c’est sur.
    J’essaye de trouver une recette efficace pour fabriquer une alternative naturelle au liquide vaisselle et au dentifrice du coup je partage un peut tout les trucs et astuces que je peut =p

    Bye bonne journée =)

    1. Bonjour et merci pour ce commentaire bien utile. Effectivement j’avais remarqué que ça se dissolvait mieux dans l’eau chaude, mais je n’avais pas pensé à la chose sous cet angle. AAprès il y a aussi le phénomène d’évaporation, et comme le relagage dure assez longtemps, l’évaporation est importante, donc à mon avis pas besoin de rectifier le poids de sel. déjà 360g c’est trop^^.

  11. Bonjour! Je me lance tout juste, je viens de faire du savon de marseille, 70% olive 30%coco. Je souhaite l’utiliser pour faire ma lessive. On m’a donc parlé de relargage et je suis tombée sur ton site qui m’a l’ai très intéressant.
    Lorsque je lis les commetaires, si j’ai bien compris tu dis que tu ne fais le relargage pour du savon lessive que sur du 100% coco. Du coup je me demande, puis-je le faire pour mon savon de marseille maison aussi?
    Merci d’avance pour ta réponse

    1. Bonjour et merci de ton passage sur le blog!
      Alors le savon de marseille est composé originellement de 100% d’huile d’olive, il est cuit au chaudron et effectivement relargué au sel. Personnellement, je pense que ce n’est pas très intéressant de relarguer un savon pour le corps car cela enlève la glycérine qui est un agent hydratant, assez intéressant pour la peau. Je vous conseille donc de ne pas relarguer votre savon de Marseille, même si vous pouvez le faire. Je relargue les savon 100% coco car il sont destinés à la lessive, et que la glycérine encrasse la machine à laver. Elle n’est donc pas utile, voire nuisible dans ce cas d’où le relagage.
      En ce qui concerne la recette de votre savon, le savon de marseille originel est composé de 100% d’huile d’olive, mais c’est un savon qui ne mousse que très peu. C’est pourquoi cette recette est complètement oubliée aujourd’hui, et que l’on y a substitué des huiles exotiques comme l’huile de coco ou de palme. Si vous voulez la recette authentique, alors 100% huile d’olive. En revanche si vous voulez un savon de marseille avec de la mousse, alors vous pouvez ajouter de la coco, ou n’importe quelles autres huiles que vous voudrez (mais ce ne sera plus vraiment un savon de Marseille ;-) )

      1. Merci pour votre réponse. Mon savon n’est pas destiné pour le corps mais bien pour la lessive, d’où mon itéret a enlever la glycérine. Je crois qu’un savon 100% huile d olive était un savon de Castille et pas un savon de marseille?
        Pour un savon destiné à la lessive, quelle recette de savon me conseilleriez-vous dans cas?
        bon dimanche

      2. La différence entre le savon de Marseille et le savon de Castille, c’est juste la zone de production. Le savon de Marseille est produit dans la région PACA, alors que le savon Castille est fabriqué en Espagne. Pour votre lessive, prenez l’huile la moins chère, c’est le mieux je pense. Sinon coco et blanc de bœuf ont de bonnes propriétés détachantes. L’huile d’olive est bien aussi.
        Bon diamnche à vous!

  12. Bonsoir,
    Je n’ai jamais fais de saponification.
    J’aimerai faire ma recette de lessive avec un savon 100% coco, 0% surgraissé. Je suis nulle en math, chimie… Puis je avoir une recette de savon non surgraissé??
    Pour le relargage je pense avoir compris….LOL
    Merci d avance pour votre aide.
    Alice

    1. bonjour et merci de votre passage sur mon blog.
      Au risque de vous décevoir, je ne donne pas de recette toute prête avec la calcul de soude déjà fait, car je ne veux pas faire les choses à votre place. Vous trouverez sur le blog des tutoriels pour utiliser les différents calculateurs présents sur le net, ce qui vous permettra de calculer votre recette. Vous verrez que vous y gagnerez en liberté car vous pourrez par la suite faire toutes les recettes que vous voulez.
      Bonnes bulles!

  13. Bonjour,

    J’ai relargué un savon de Marseille 72% huile d’olive et 28% Coprah.
    Je remarque qu’il a gardé du sel car quand on fait le teste de la langue après relargage on sent tout de suite le sel ! Je l’ai pourtant bien rincé mais j’imagine que le savon capture une partie du sel en refroidissant dans le bain de relargage. J’ai fait la comparaison avec un savon de Marseille artisanal et j’ai remarqué qu’on sent également le sel mais beaucoup moins.

    Est ce que quelqu’un sais comment limiter l’absorption de sel par le savon pendant le relargage ? Merci d’avant

    1. Bonjour et merci de votre passage sur mon blog!
      Donc oui moi aussi j’ai ce problème, je ne sais pas comment enlever plus de sel… si vous trouvez une solution, n’hésitez pas à venir la partager!
      Bonnes bulles!

    2. Bonjour à tous,
      Je pense que le Sel n’est pas un problème pour laver le linge, en effet, les adoucisseurs d’eau, sont ni plus ni moins qu’un bac de sel dans lequel l’eau passe pour être adoucis.
      Bon ça vaut ce que ça vaut !

      1. c’est vrai, mais il existe différents sels, ici on parle de nacl, je ne sais pas si c’est celui-ci qui est utilisé comme adoucisseur (et je ne pense pas mais je n’en sais rien…).

  14. Bonsoir a tous

    Alors en ce qui me concerne le relargage est un vrai casse-tête…en effet si on se limite a l’utilisation en paillettes pas de soucis, car le sel n’asseche pas notre savon en le rendant cassant. Par contre, dès que on veut relarguer pour ensuite mettre en moule afin d’obtenir un pain de savon…la sa se corse. Ce matin même, après la liquidation de mon savon, et une nuit dans le moule, le savon etait encore très très pateux malgré le fait qu’il avait completement refroidi…surement trop d’eau de ma part. Du coup je recuit et je relargue a nouveau et la…tadaaaan trop cassant…je pense que j’ ai mis trop de sel, du coup le savon etait impossible a decouper, et on pouvait sentir carrement les cristaux qui cassaient sous la spatule…brèf j’ai refait une liquidation (j ai fait fondre avec beaucoup d’eau jusqu a le rendre comme du savon liquide), puis j ai relargué avec une solution moins concentré, perso j ai fait 20%, soit 2 kilos de sel pour 10 litres d’eau, je vous en dirais plus demain matin…Bonne nuit les savonniers!! :good:

    1. Bonjour et merci de votre passage sur le blog. Donc par rapport à vos déboires, en fait il ne faut relarguer qu’une seule fois, et bien rincer à l’eau froide quand le savon à refroidit. Si le savon est trop mou, ça doit effectivement venir d’un surplus d’eau, dans ce cas, vous pouvez simplement le passer un peu à la casserole pour évaporer l’eau en trop ou le laisser sécher.
      Bonnes bulles!

  15. BOnjour,
    J’ai tenté le relargage… Il me semble que ça a bien marché puisque j’ai eu « le gratin de chou fleur », mais je ne crois pas que je recommencerai, car c’est beaucoup de travail pour pas grand chose. Pour ma lessive, je continuerai à utiliser le savon non relargué, quitte à faire une machine à 90° de temps en temps pour évacuer la glycérine.
    Pour mes savons ratés et pour les fins de savonnette, je continuerai à les réduire en paillettes ( ou à les écraser un peu), pour les faire juste fondre dans l’eau très chaude, dans un flacon vide. Je secoue de temps en temps et ça me fait un savon liquide parfait pour se laver les mains à la cuisine ou au garage.

  16. bonjour j ai fait un savon coco pour la lessive 400gr de vegetaline et 241 gr de soude trouver supermarché indice bouteille de soude 30.5 je doit faire un relargage au sel,ou pas et elle nocive comme sa pour le linge merci

  17. Bonjour,

    Merci pour l’article, c’est très interessant ! J’aimerais faire de la lessive à partir de savon sans glycérine. J’ai cherché sur votre site la recette de lessive dont vous parlez mais je n’ai rien trouvé. Ma question était, que préconisez vous comme huile végétale pour le savon qui servira à faire la lessive ? Pour de la lessive en poudre, comment faites vous après le relargage ? parce que ca fait un peu des grumeaux non? Un tout grand merci, Belle journée :)

    1. Bonjour!
      Pour le savon de lessive je pense que le mieux c’est le 100% olive ou 100% coco. Pour la lessive poudre après le relargage je mixe les granulés de savon obtenus.
      Bonne journée à vous aussi!

    2. Bonjour!
      Pour le savon de lessive je pense que le mieux c’est le 100% olive ou 100% coco. Pour la lessive poudre après le relargage je mixe les granulés de savon obtenus.
      Bonne journée à vous aussi!

  18. Merci pour cet article!
    J’ai raté un super savon avec des huiles très chouettes puisque j’ai mis le double de la dose de soude!!!! Il est dans mon armoire à savon… penses tu que je peux le recycler avec cette technique ou il restera dangereux de s’en servir?

    1. bonjour!
      Oui vous pouvez el recycler avec le relargage, mais restez quand-même vigilente, faites-bien le test de la langue avant de l’utiliser.

  19. Perso, je trouve ça plus simple (et surtout plus rapide) de dissoudre le savon dans l’eau bouillante (pas besoin de continuer à chauffer ensuite), et une fois que tout est dissout, d’ajouter le sel … On peut alors écrémer au fur et à mesure qu’on ajoute le sel et qu’on se rapproche de la saturation …

    Avantages :
    – Plus rapide
    – Plus simple
    – Plus économe en énergie

    Désavantages :
    – Consomme plus d’eau et de sel

  20. Bonjour, le relargage m’a l’air un peu compliqué;-).
    Questions: si je fais un 100% coco sous graissé (-5%) dois je aussi faire un relargage ou bien le taux de glycérine est assez faible? et pour « l’entretien » de la machine par une lessive à 95°, à quelle fréquence dois-je le faire?
    Merci de me répondre

    1. Je ne comprend pas bien votre question sur l’entretient de la machine. Pour le savon sous-graissé je ne m’y risquerai pas à votre place car je ne suis pas sûre que le linge apprécie la soude caustique…

  21. Bonjour
    j’ai fait malheureusement un savon qui se révèle caustique. il a de minuscules poches qui suintent la solution de soude… la première fois que ça me fait ça !
    bref je voudrai tenter un relargage a votre manière mais pensez vous que ça va marcher ou qu’il faut que je le balance direct?
    est ce que potentiellement si ça fonctionnait je pourrai l’intégrer dans de nouveaux batchs?
    merci beaucoup

  22. Bonjour, je viens de relarger du savon basé 100% coco et non surgraisser pour faire un cake vaisselle.
    Après un temps de cuisson j’ai laissé refroidir la préparation qui s’est à nouveau solidifiée, sans trop de résidu graisseux (dut aux non-surgraissage de mon saf je suppose)
    J’ai émmité , rincer, et quand j’ai voulu sécher à la casserole ma preparation est redevenu liquide… au secours et ce normal doit je continuer à évaporer ou est que c’est foutu?

      1. Merci pour votre gentil commentaire. Je vais essayer de faire un article sur les utilisation des savons relargués.
        Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
:red: 
:blink: 
:roll: 
:shock 
:mrgreen: 
:sourire: 
:rire: 
:na: 
:langue: 
:arrow: 
:idea: 
:coeur: 
:eek: 
:suspect: 
:voyons: 
:toctoc: 
:smoke: 
:burp: 
:kiss: 
:cheers: 
:dead: 
:old: 
:pan: 
:fouet: 
:fusil: 
:boulet: 
:fumivert: 
:merci: 
mdr 
:vivemoi: