Funnel fruité

Voici un savon qui m’a été inspirée en mangeant du kiwi : je dégustais donc un très bon kiwi à la chaire bien verte, en le tenant du bout des doigts maquillés de vernis à ongle orange vif. J’ai donc eu envie d’associer ces couleurs dans un savon. Je suis toujours sur ma recette fétiche, pas de surprise de ce côté là, ni du côté des ajouts.

savon fruité, marbrage au funne

coco 30%
palme 20%
olive 40%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Ajouts :

maïzena 10%
colorants néons vert et orange
fragrance pets de singes 3% (Sensory Perfection)

Marbrage funnel

Je ne suis pas tellement satisfaite du résultat car je trouve premièrement que les couleurs se sont mal mélangées à la pâte : j’ai utilisé les colorants TKB pré-dilués dans de la glycérine, et franchement je ne les trouve pas du tout pratiques d’utilisation car la glycérine se mélange mal à la pâte à savon en cours de saponification. par conséquent, au lieu d’avoir une couleur homogène, on obtient une série de petits points colorés beaucoup moins esthétiques. De plus je trouve que le marbrage n’est pas très bien réussi, mais je n’arrive pas à expliquer ce qui n’a pas marché. Ceci dit ça reste un savon très doux et surtout qui sent excessivement bon grâce à cette super fragrance « monkeys farts ».

Savon à l’avocat

Beaucoup de douceur et de simplicité dans ce savon à l’avocat que j’aime beaucoup, réalisé avec de l’avocat en purée, soutenu par de l’huile d’avocat, un peu de lait concentré sucré et de maïzena. Pas de marbrage, simplement une couleur naturelle, pour souligner la douceur de l’avocat.

savon_avocat

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 20%
olive 10%
avocat 30%
ricin 10%

Soude en perles pour un surgraissage à 5%
Eau 29%

Ajouts :

1/2 avocat en purée
maïzena 1 CS
lait concentré sucré 1CS
fragrance Midori cocktail 3% (Sensory Perfection)

Ce savon au lait et à l’avocat est très doux, il mousse bien, en résumé il est très agréable. le seul petit bémol que je pourrais noter c’est que je trouve personnellement que la fragrance n’est pas tout à fait en adéquation avec le reste du savon. Mais j’en ai donné plusieurs bouts et personne ne m’a fait de remarques à ce sujet, j’en ai donc conclu que j’étais la seule que cela dérangeait.

Tiger stripes girly

Voici mon premier essai de marbrage tiger stripes. J’avais très peur de rater cette technique qui me paraissait relativement ardue, et finalement ce n’était pas si difficile que ça! Il faut juste arriver à la bonne trace, pas trop trop fine, mais bien sûr pas trop épaisse. Toujours ma base fétiche, accompagnée d’un peu d’huile d’arachide pour obtenir une base un peu plus claire, colorants TKB, et la fragrance « monkeys farts » de chez Sensory perfection pour un savon plein de pep’s!

tiger_stripes_girly

coco 30%
palme 20%
olive 20%
arachide 20%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5% (32% d’eau)

Ajouts :

argile blanche 5%
fragrance pets de singes 2%
colorant néon rose
oxyde noir

Marbrage tiger stripes
Topping.

J’aime beaucoup ce savon qui donne de l’énergie en cette saison d’automne! Mon frère aussi l’a également beaucoup apprécié. Le seul tout petit regret est que je l’ai laissé un peu trop longtemps à la lumière et le rose a légèrement passé sur certaines tranches, mais rien de bien grave heureusement. J’espère que l’huile d’arachide ne va pas rancir!

Savon de refonte

Voici mon premier essai de savon de refonte. J’avais entendu dire que cette technique donnais des savons gluglus, mais comme j’avais un lot de savon à recycler, je me suis dis que c’était le moment d’essayer. J’ai regardé plusieurs recettes et plusieurs pas à pas, et il est apparu que certains ingrédients étaient indispensables : l’argile entre autre.

savons de refonte

Voici donc ma version.

paillettes de savon relargué 90,5%
glycérine 3%
argile 3%
huile d’abricot 3%
cire d’abeille 0,5%
oxyde bleu
fragrance Mysore (Aroma Zone)

Il restait probablement du sel dans les paillettes de savons.

J’ai pesé mes paillettes de savon puis j’ai fait un produit en croix pour savoir quel poids des autres ingrédients je devais mettre. La pâte était légèrement grise/marron, j’ai donc dû ajouté une grosse quantité d’oxyde bleu pour avoir une couleur jolie. J’ai mis un reste de fragrance AZ qui ne tient pas en SAF, mais pour une refonte je me suis dis que ça irai. Le savon ne sent pour ainsi dire rien. Je pense que je n’en ai pas mis assez, il faudra que je force la dose la prochaine fois.

Je l’ai testé après deux semaines de séchage et je ne l’ai pas trouvé gluglu mais je ne l’ai utilisé qu’une fois, à voir ce qu’il donne dans le porte-savon. Il est très dur, je pense que c’est dû à la cire d’abeille. Il mousse bien, mais je pense que cela vient de la composition du savon de départ, plus que de la recette en elle-même. Maintenant je le laisse sécher encore quelques mois avant de l’utiliser vraiment.

Pour élaborer la recette et faire le savon, je me suis principalement inspirée l’article de Princesse au petit pois.

Claudia’s Welt

Pour les amateurs de savons, simples et natures, voici un blog qui devrait vous plaire : on y trouve des savons simples comme des savons plus travaillés, mais toujours avec beaucoup de douceur. J’ai beaucoup aimé ce blog alors je vous le fait partager.

voici quelques photos de ses savons simples, natures :

claudiawelt1 claudiawelt2 claudiawelt3

Et voici une sélection de savon plus colorés :

claudiawelt4 claudiawelt5 claudiawelt6

 

Pour ses autres merveilles, rendez vous sur  Claudia’s Welt.

Charbon : tests de couleur et concentration

Voici un test de colorant : j’ai eu envie de tester différents pourcentages de charbon pour établir clairement lequel donne quelle couleur. Pour cette expérience, j’ai choisi de faire des savons de Castille. Le charbon provient du gros sac pour le barbecue : pas trop cher donc !

J’ai prévu de commencer avec 5% de charbon dans l’huile d’olive : le charbon est broyé au mortier, puis tamisé au chinois. J’ai récupéré 2,4g, complétés d’huile d’olive pour obtenir 48g.

Illustration broyage
Broyage du charbon
Illustration mélange charbon/live
Ajout de l’huile d’olive

À partir de ce mélange, j’ai fait des dilutions : j’ai pesé 1g de mélange, et ajouté 9g d’huile d’olive. Ce qui donne le savon nommé 0,5%.

Voici pour les autres :
1%  =   2g mélange charbon + 8g HV olive
1,5% = 3g mélange charbon + 7g HV olive
2%  =   4g mélange charbon + 6g HV olive
2,5% = 5g mélange charbon + 5g HV olive
3%  =   6g mélange charbon + 4g HV olive
4%  =   8g mélange charbon + 2g HV olive
5%  =  10g mélange charbon

Illustration mélanges
Mélanges aux différentes concentrations
Remarque : les 2 marrons sont à la cannelle.

Avec le calculateur, j’ai calculé le poids de soude nécessaire pour surgraissager à 10% (ces minis savons serviront pour réaliser des inclusions)

Voilà les résultats :

Illustration savon démoulés
Savons démoulés

 

Le pourcentage est gravé sur la pastille de savon. Celui à 0,5% rend kaki à cause de la couleur de l’huile d’olive. Celui à 1% est gris clair moucheté, celui à 1,5% est gris, celui à 2% est gris foncé, celui à 2,5% n’a aucun intérêt, celui à 3% est anthracite, celui 4% est anthracite foncé et celui à 5% est noir (et son démoulage est raté ).

En revanche, je me suis lavée les mains avec les chutes du 5 %, le jus est bien noir ! Guère étonnant n’est-ce pas !

Savon tempête en mer

Voici un de mes derniers savons que j’adore, je le trouve très réussi! Je voulais un savon qui ressemble un peu à une tempête vue du fond de la mer. C’est donc encore un savon bleu, avec une petite incartade à ma recette habituelle, à savoir l’ajout d’huile d’arachide… que je vais regretter!

savon tempête en mer

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 20%
olive 20%
ricin 10%
arachide 20%

Lessive de soude à 30% pour un surgraissage à 8%

Ajouts :

argile blanche 6% du pdh (30g soit 1CS bombée)
colorant néon bleu (au pif)
oxyde bleu (au pif)
fragrance tentation 2% du pdh soit 10g

marbrage dandelion Zebra et topping sur le dessus.

 Vous n’avez plus qu’à imaginer le petit Némo tout seul au fond de l’eau!A l’utilisation ce savon s’est révélé assez mou, il fond sur le porte-savon et est très glu-glu, malgré ses neufs mois de cure. De plus il a commencé à rancir au bout de quelques mois, ce qui gâche complètement la couleur. Je suis très déçue par l’huile d’arachide, je pense que je ne l’utiliserai plus.

Yéti, m’a fait remarqué qu’il ressemblait à l’estampe de Hokusai, La Grande Vague de Kanagawa.

estampe de la grande vague de Kanagawa
La grande vague de Kanagawa

Verveine citronnée

Voici mon dernier essai de marbrage one-pot, et c’est le plus réussi de tous! Je me rapproche un peu de mon idéal. Pour ce savon j’utilise une recette qui permet d’avoir un savon très blanc même sans attendre la fin de la cure. J’ai utilisé deux fond de fragrances que j’ai mélangés : une fragrance agrumes acidulés, pour venir soutenir l’odeur de verveine. Malheureusement cette fragrance n’a pas tenu, il ne reste qu’une toute petite odeur de savon.

savon verveine citronnée

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 20%
arachide 20%
ricin 10%
macadamia 20%

Lessive de soude à 30% pour un surgraissage à 4% (soit 34% d’eau)

Ajouts :

argile blanche 6% du pdh (soit 30g ou 1CS bombée)
colorants néons bleu et jaune (au pif)
fragrance verveine citronnée 2% (soit 9g) et agrumes acidulés 1% du pdh (soit 4g)

marbrage one pot japonais.

Toutes les tranches sont différentes, et elle ne sont pas toutes réussies. De plus, certaines sont très colorées, d’autres très peu, voire blanches.

savon verveine citronnée