Archives du mot-clé argile

Kanagawa

Bonjour à tous amis savonniers!

Voici le dernier de mes savons qui arrive en fin de cure. Suite à mon savon « Tempête en mer », j’ai eu très envie de réutiliser le Dandelion Zebra et faire un savon qui se rapproche vraiment de l’estampe « La grande vague de Kanagawa ». J’ai donc choisi des couleurs plus sobres.

kanagawa_1

La recette (pour 700g)

coco 25%
palme 15%
karité 10%
cacao 10%
olive 30%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgras à 5%

Ajouts :

argile blanche 1CS
oxyde bleu
fragrance Maiglöckchen (muguet)(Manske)

Marbrage Dandelion zebra
Topping

kanagawa2

Le procédé de réalisation est exactement le même que pour le savon Tempête en mer, j’ai d’abord réalisé le Dandelion Zebra en penchant mon moule (et non en insérant un séparateur) puis j’ai texturé le dessus du savon avec une fourchette. Ma trace a épaissie assez vite, c’est pourquoi mon marbrage est moins fin que le précédent. Mais je crois que j’aime encore plus comme ça!

Après neufs mois de cure, il sent encore très bon, il embaume la salle de bain, même si l’odeur est douce. la mousse est très généreuse et bien crémeuse, tout en restant aérienne, j’adore. Il glisse bien, je pense que c’est grâce au beurre de cacao (vous avez vu j’ai innové dans ma recette!).

J’aime beaucoup cette technique de marbrage, je pense la réutiliser très bientôt!

Volutes à cœur

Voici mon premier marbrage à cœur réussi! il m’a donné du fil à retordre ce marbrage, mais j’y suis arrivée. Toujours ma recette fétiche, un moule maison en plastique ondulé et mes très chers colorants TKB que j’ai bien réussi à mélanger cette fois. La fragrance midori cocktail, qui colle mieux à l’esthétique que pour celui à l’avocat Je trouve.
volutes_a_coeur_1

La recette (pour 700g) :

coco 30%
palme 20%
olive 40%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Ajouts :

argile blanche
colorant néon rose + oxyde bleu
oxyde noir
fragrance Midori cocktail 3% (Sensory Perfection)

Marbrage à cœur.

volutes_a_coeur_2

Ne pouvant pas couvrir mon moule pendant la saponification, je me suis retrouvée avec beaucoup de cendre de soude sur le dessus du savon. j’ai donc passé un petit coup d’éponge bien humide et tout est partit. je trouve que cette opération a bien affiné les marbrage. Pour réaliser le marbrage, j’ai coulé une partie de la pâte colorée en neutre, puis j’ai versé les autres pâtes colorées de très haut pour qu’elles pénètrent bien dans le cœur du savon. Puis j’ai raclé le fond des pots très près de la surface pour que les couleurs restent sur le dessus. puis j’ai marbré avec un abaisse-langue et enfin avec une baguette chinoise en suivant mon instinct. J’avoue que j’ai du mal à suivre des tracés bien droits. J’espère qu’il vous plait!

Tiger stripes girly

Voici mon premier essai de marbrage tiger stripes. J’avais très peur de rater cette technique qui me paraissait relativement ardue, et finalement ce n’était pas si difficile que ça! Il faut juste arriver à la bonne trace, pas trop trop fine, mais bien sûr pas trop épaisse. Toujours ma base fétiche, accompagnée d’un peu d’huile d’arachide pour obtenir une base un peu plus claire, colorants TKB, et la fragrance « monkeys farts » de chez Sensory perfection pour un savon plein de pep’s!

tiger_stripes_girly

coco 30%
palme 20%
olive 20%
arachide 20%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5% (32% d’eau)

Ajouts :

argile blanche 5%
fragrance pets de singes 2%
colorant néon rose
oxyde noir

Marbrage tiger stripes
Topping.

J’aime beaucoup ce savon qui donne de l’énergie en cette saison d’automne! Mon frère aussi l’a également beaucoup apprécié. Le seul tout petit regret est que je l’ai laissé un peu trop longtemps à la lumière et le rose a légèrement passé sur certaines tranches, mais rien de bien grave heureusement. J’espère que l’huile d’arachide ne va pas rancir!

Savon de refonte

Voici mon premier essai de savon de refonte. J’avais entendu dire que cette technique donnais des savons gluglus, mais comme j’avais un lot de savon à recycler, je me suis dis que c’était le moment d’essayer. J’ai regardé plusieurs recettes et plusieurs pas à pas, et il est apparu que certains ingrédients étaient indispensables : l’argile entre autre.

savons de refonte

Voici donc ma version.

paillettes de savon relargué 90,5%
glycérine 3%
argile 3%
huile d’abricot 3%
cire d’abeille 0,5%
oxyde bleu
fragrance Mysore (Aroma Zone)

Il restait probablement du sel dans les paillettes de savons.

J’ai pesé mes paillettes de savon puis j’ai fait un produit en croix pour savoir quel poids des autres ingrédients je devais mettre. La pâte était légèrement grise/marron, j’ai donc dû ajouté une grosse quantité d’oxyde bleu pour avoir une couleur jolie. J’ai mis un reste de fragrance AZ qui ne tient pas en SAF, mais pour une refonte je me suis dis que ça irai. Le savon ne sent pour ainsi dire rien. Je pense que je n’en ai pas mis assez, il faudra que je force la dose la prochaine fois.

Je l’ai testé après deux semaines de séchage et je ne l’ai pas trouvé gluglu mais je ne l’ai utilisé qu’une fois, à voir ce qu’il donne dans le porte-savon. Il est très dur, je pense que c’est dû à la cire d’abeille. Il mousse bien, mais je pense que cela vient de la composition du savon de départ, plus que de la recette en elle-même. Maintenant je le laisse sécher encore quelques mois avant de l’utiliser vraiment.

Pour élaborer la recette et faire le savon, je me suis principalement inspirée l’article de Princesse au petit pois.

Savon tempête en mer

Voici un de mes derniers savons que j’adore, je le trouve très réussi! Je voulais un savon qui ressemble un peu à une tempête vue du fond de la mer. C’est donc encore un savon bleu, avec une petite incartade à ma recette habituelle, à savoir l’ajout d’huile d’arachide… que je vais regretter!

savon tempête en mer

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 20%
olive 20%
ricin 10%
arachide 20%

Lessive de soude à 30% pour un surgraissage à 8%

Ajouts :

argile blanche 6% du pdh (30g soit 1CS bombée)
colorant néon bleu (au pif)
oxyde bleu (au pif)
fragrance tentation 2% du pdh soit 10g

marbrage dandelion Zebra et topping sur le dessus.

 Vous n’avez plus qu’à imaginer le petit Némo tout seul au fond de l’eau!A l’utilisation ce savon s’est révélé assez mou, il fond sur le porte-savon et est très glu-glu, malgré ses neufs mois de cure. De plus il a commencé à rancir au bout de quelques mois, ce qui gâche complètement la couleur. Je suis très déçue par l’huile d’arachide, je pense que je ne l’utiliserai plus.

Yéti, m’a fait remarqué qu’il ressemblait à l’estampe de Hokusai, La Grande Vague de Kanagawa.

estampe de la grande vague de Kanagawa
La grande vague de Kanagawa

Verveine citronnée

Voici mon dernier essai de marbrage one-pot, et c’est le plus réussi de tous! Je me rapproche un peu de mon idéal. Pour ce savon j’utilise une recette qui permet d’avoir un savon très blanc même sans attendre la fin de la cure. J’ai utilisé deux fond de fragrances que j’ai mélangés : une fragrance agrumes acidulés, pour venir soutenir l’odeur de verveine. Malheureusement cette fragrance n’a pas tenu, il ne reste qu’une toute petite odeur de savon.

savon verveine citronnée

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 20%
arachide 20%
ricin 10%
macadamia 20%

Lessive de soude à 30% pour un surgraissage à 4% (soit 34% d’eau)

Ajouts :

argile blanche 6% du pdh (soit 30g ou 1CS bombée)
colorants néons bleu et jaune (au pif)
fragrance verveine citronnée 2% (soit 9g) et agrumes acidulés 1% du pdh (soit 4g)

marbrage one pot japonais.

Toutes les tranches sont différentes, et elle ne sont pas toutes réussies. De plus, certaines sont très colorées, d’autres très peu, voire blanches.

savon verveine citronnée

Savon orange-cannelle

Voici un de mes savons de noël. Je voulais faire un savon qui sente l’orange, mais comme les huiles essentielles d’agrumes ne tiennent pas en saponification à froid, j’ai utilisé la technique du chaudron, associé à un fort pourcentage d’HE. Je vous donne la recette mais si vous voulez la refaire, ne mettez pas autant d’HE car mon frère est devenu rouge écrevisse en l’utilisant.

savon orange-cannelle

La recette (pour 500g) :

coco 50%
olive 50%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%.

Ajouts :

argile blanche 6% du pdh soit 30g ou 1CS bombée
HE orange 8% du pdh soit 40g
HE canelle 1% du pdh soit 5g
ocre orange 0,2% du pdh soit 1g ou 1/4 de cc

Cuisson au chaudron

Il sent vraiment bon je trouve que la synergie a vraiment bien tenue. Je l’ai faite macérer pendant 1 semaine avec l’argile blanche, puis j’ai fait cuire le savon au chaudron et j’ai ajouté les HE en fin de cuisson, elles n’ont donc pas été saponifiées.

Vent d’hiver

Voilà mon deuxième savon de noël, un savon qui sent le frais, la neige, la montagne, le vent, bref, un savon pour l’hiver. Je suis restée sur ma recette habituelle, mais pour une fois j’ai parfumé aux huiles essentielles, ce qui est assez rare.
Savon vent d'hiver

Recette (pour 500g) :

coco 25%
palme 20%
olive 50%
ricin 5%

Ajouts :
argile blanche 1CS bombée
synergie d’HE menthe poivrée, pin sylvestre, eucalyptus (je ne sais plus dans quelles proportions, je n’ai pas noté)
oxyde bleu
chlorophylle (diluée dans un peu d’eau)

soude pour un surgraissage à 8%

marbrage one-pot japonais (encore raté)

Bien que ce savon ne ressemble pas aux magnifiques marbrages japonais, il a tout de même son charme. Je précise qu’il y a exactement la même quantité de bleu et de vert, malgré les apprences! Malheureusement, il n’a pas tenu les neuf longs mois de cure, la chlorophylle l’a fait rancir avant. Vous imaginez ma déception.

Mer du nord

Voici encore un savon que j’adore, au moins autant que funky granny. Il m’a donné plus de mal car il était très mou au démoulage, peut-être dû au fait que j’ai dilué mes colorants dans de la glycérine et dans un tout petit peu d’eau. Mais un petit passage au congel et tout est rentré dans l’ordre. Je me suis très largement inspirée du savon de soaperstar que j’ai trouvé magnifique. Trêve de bavardages, voici la bête :

savon mer du nord

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 30%
olive 30%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Ajouts :

fragrance bergamote 2% du PDH
1cc d’argile blanche
mica paillette sur le dessus
oxyde bleu 1cc, dilué dans 1cc de glycérine et 1cc d’eau
ocre jaune + 1pdc d’ocre orange diluées dans 1cc de glycérine et 1cc d’eau
oxyde de zinc 1cc diluée dans 1cc de glycérine + 1cc d’eau

marbrage faux funnel à trois couleurs.

savon mer du nord

C’est donc ma deuxième grande réussite de cette savonnite aiguë. Que c’est agréable quand les choses se passent bien! Quand rien ne fait figer la pâte quand Murphy et sa loi vont embêter quelqu’un d’autre, quand ma tête de passoire n’a pas laissé passer la moitié des informations, quand tout se passe comme prévu…

Elixir

Voici un savon raté qui est bien retombé sur ses pattes. Initialement j’avais prévu un marbrage au cintre, mais comme j’ai eu une trace éclaire, j’ai été obligée d’improviser… J’ai donc moulé les deux pâtes l’une sur l’autre à la truelle, mélangé grossièrement à la petite maryse et texturé en suite à la baguette chinoise. Et finalement je suis assez contente du résultat :

Savon Elixir
Savon Elixir

La recette:

coco 30%
palme 20%
ricin 5%
saindoux 30%
colza 15%

Ajouts :

fragrance élixir 1% du PDH
argile blanche 3% du PDH
pigment organique rose, 1% du PDH

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Le pigment m’a été offert par Violette, un grand merci à toi! La fragrance ne tient pas très bien à ce dosage, je pense qu’il faut au moins pousser à 2%. Le savon a ranci assez vite, dû à l’huile de colza et au saindoux je pense. très bientôt des tests sur le rancissement des savon, afin d’y voir un peu plus clair.