Archives du mot-clé chlorophylle

Vent d’hiver

Voilà mon deuxième savon de noël, un savon qui sent le frais, la neige, la montagne, le vent, bref, un savon pour l’hiver. Je suis restée sur ma recette habituelle, mais pour une fois j’ai parfumé aux huiles essentielles, ce qui est assez rare.
Savon vent d'hiver

Recette (pour 500g) :

coco 25%
palme 20%
olive 50%
ricin 5%

Ajouts :
argile blanche 1CS bombée
synergie d’HE menthe poivrée, pin sylvestre, eucalyptus (je ne sais plus dans quelles proportions, je n’ai pas noté)
oxyde bleu
chlorophylle (diluée dans un peu d’eau)

soude pour un surgraissage à 8%

marbrage one-pot japonais (encore raté)

Bien que ce savon ne ressemble pas aux magnifiques marbrages japonais, il a tout de même son charme. Je précise qu’il y a exactement la même quantité de bleu et de vert, malgré les apprences! Malheureusement, il n’a pas tenu les neuf longs mois de cure, la chlorophylle l’a fait rancir avant. Vous imaginez ma déception.

Savon bonbon

Voici un savon qui s’appelle « bonbon » parce que l’odeur est très sucrée et  je trouve que le marbrage ressemble aux Arlequins, avec des couleurs différentes. J’ai également voulu essayer le savon 100% coco surgraissé à 20% dont tout le monde fait tant d’éloges.

illustration savon bonbon
Savon bonbon

La recette (500g) :

100 % HV coco (et oui je m’y suis mise aussi!)
1 CS d’argile blanche

soude pour un surgraissage à 20%

Ajouts à la trace :
fragrance vanille-mûre sauvage

Séparation de la pâte en trois
oxyde rose
chlorophylle
2cc crème fraîche pour diluer les colorants avant incorporation.

A trace très épaisse j’ai coulé une première couche de pâte blanche assez fine, puis j’ai travaillé à la truelle cuillère pour couler la pâte verte en couche épaisse et triangulaire sur le côté du moule, puis de nouveau une couche de blanc arrangée à la cuillère, travail de la pâte rose à la cuillère, et j’ai terminé par une couche de blanc.

Je suis extrêmement contente du résultat! J’avais vu ce marbrage sur un blog japonais, elle avait fait exactement pareil mais en marron, on aurait dit des rayures de zèbre . Malheureusement je n’ai plus accès au blog et comme mon japonais est encore plus que balbutiant, je n’en connais pas la raison .

Le seul bémol c’est que je ne suis pas fan du 100% coco, qui je trouve, me fait la peau plus rêche que les autres savons…  De plus l’odeur est un peu forte et un peu trop chimique à mon goût, mais c’est une appréciation très personnelle, qui ne regarde que moi. (La fille de ma copine adore: je cite: « il sent trop bon celui-là! »)

Savon Gin Fizz

Ce savon est mon premier savon marbré. J’ai choisi de faire deux parties de couleurs différentes avec une séparation bien droite. L’idée du gin fizz ne m’est pas venue du coktail comme on pourrais le penser, mais d’un thé! Un thé vert absolument délicieux, au gingembre et citron, qui s’appelait « Gin fizz ». Et voici ce qui est né de cette idée :

Illustration savon Gin Fizz

Partie verte :
30% Végétaline (HV coco)
5% HV ricin
50% HV olive
15% HV colza
Argile blanche 1CS
Colorant alimentaire jaune (couleur)

Lessive de soude pour un surgraissage final à 9%

A la trace :
5% de teinture alcoolique réduite de citron jaune

Partie verte :
30% Végétaline (HV coco)
5% HV ricin
50% HV olive
15% HV pépins de raisin
Argile blanche 1CS
Chlorophylle

Lessive de soude pour un surgraissage final à 9%

A la trace :
5% de teinture alcoolique réduite de gingembre

Comme je n’ai pas diluée la chlorophylle dans un peu d’eau avant de l’intégrer au savon, il y a des petits point verts, dû à des grains de chlorophylle non dissous. Sinon, la partie jaune m’a fait des volutes, les mêmes que celles de mon savon Tagade-Tsoin. Je me demande d’où elles viennent.

Pour obtenir une belle séparation bien droite, j’ai fait mon savon en deux parties : j’ai confectionné la partie jaune que j’ai coulée à trace très fine, j’ai attendu 3h qu’elle durcisse, puis j’ai confectionné la partie verte que j’ai coulée par dessus à trace très fine également.

Je suis vraiment très contente du rendu!! Il sent vraiment bon, une odeur fraîche et acidulée très discrète mais très agréable. Je pense que c’est le citron qui a principalement donné cette odeur car je n’arrive pas à déceler celle du gingembre. Son seul petit défaut à mon avis c’est qu’il fond un peu vite. Mais sinon il est vraiment très agréable.

Edit du 8 août 2014 : La chlorophylle est à éviter car elle fait rancir le savon. On peut la remplacer par de l’oxyde vert.