Archives du mot-clé saindoux

Elixir

Voici un savon raté qui est bien retombé sur ses pattes. Initialement j’avais prévu un marbrage au cintre, mais comme j’ai eu une trace éclaire, j’ai été obligée d’improviser… J’ai donc moulé les deux pâtes l’une sur l’autre à la truelle, mélangé grossièrement à la petite maryse et texturé en suite à la baguette chinoise. Et finalement je suis assez contente du résultat :

Savon Elixir
Savon Elixir

La recette:

coco 30%
palme 20%
ricin 5%
saindoux 30%
colza 15%

Ajouts :

fragrance élixir 1% du PDH
argile blanche 3% du PDH
pigment organique rose, 1% du PDH

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Le pigment m’a été offert par Violette, un grand merci à toi! La fragrance ne tient pas très bien à ce dosage, je pense qu’il faut au moins pousser à 2%. Le savon a ranci assez vite, dû à l’huile de colza et au saindoux je pense. très bientôt des tests sur le rancissement des savon, afin d’y voir un peu plus clair.

Vacances à Tahiti

Voici un savon que j’aime beaucoup. Il fait partie de ma série obsessionnelle monomaniaque « je veux un marbrage one-pot à la japonaise, et je ne ferais que ça tant que je n’y serais pas arrivé! Et si je n’y arrive pas je m’assois par terre et je pleure! ». C’est (encore) un savon bleu associé à une douce odeur de monoï pour un voyage à Tahiti.

savon_marbrage_one_pot

Voici la recette :

coco 30%
palme 20%
ricin 5%
saindoux 30%
colza 15%

lessive de soude pour un surgraissage à 2%

Ajouts à la trace :

colorant Néon Bleu + quelques gouttes de Néon jaune pour obtenir du turquoise
marbrage one-pot avec incrustations de coquillages
fragrance monoï

savon_marbrage_one_pot2

La fragrance ne sent pas le monoï après la saponification, mais elle sent quand même très bon, le frais, le propre, le savon. Sinon il a une mousse bien crémeuse et bien grasse, due au saindoux. Le marbrage est assez bien réussi, mais il manque encore de légèreté par rapport à ce que j’attendais, donc mes marbrages one-pot sont à poursuivre!

Savon kiwi

Pour celui-ci je voulais à la base faire un savon complètement vert avec seulement des incrustations de boules noires. Mais quelques heures avant de le faire j’ai regardé le savon de Ppk cœur d’œillet dans la tourmente, et du coup, au moment de la confection, j’ai eu envie d’un marbrage one pot. Voici donc le résultat :

savon_kiwi

La recette (pour 500g) :

coco 30%
palme 30%
ricin 5%
colza 15%
saindoux 20%
fragrance avocat du diable 1% du poids des huiles

lessive de soude pour un surgraissage à 3%

Ajouts à la trace :

colorant néon vert dilué dans de la glycérine pour un marbrage one pot avec inclusion de billes de savon noir.

Je suis très contente de ce savon qui mousse bien, il est très crémeux et a une odeur à tomber ! Mon seul regret vient du fait que les billes noires se sont mal réparties, et certaines tranches n’en contiennent pas. Heureusement que le marbrage one pot est là pour rattraper le coup!

Savon-shampooing au rhassoul

Mes savons habituels étant trop surgras pour mes cheveux, je me suis dit qu’il serait intéressant de tester un savon-shampooing. Voici donc un savon formulé pour les cheveux, c’est à dire peu surgraissé et riche en actifs capillaires.

Illustration savon-shampooing
Savon-shampooing au rhassoul

La recette:

coco 195g  (27.86%)
palme 100g  (14.29%)
olive 190g (27.14%) macérée ail-thym-ortie-romarin
ricin 45g  (6.43%)
saindoux 47g  (6.71%)
canard 73g  (10.43%)
noix 50g  (7.14%)

Lessive de soude pour un surgraissage à 1%

Ajouts à la trace

rhassoul 2CS
henné égyptien 1CS dilués dans 40g d’eau
fragrance gingembre épicé

Au démoulage ça sentait bon la fragrance mais… avec une petite arrière-odeur de rosbif, si vous voyez de quoi je parle… Mais finalement, en accord avec mes espérances, l’odeur du macérât a disparu en quelques jours et maintenant on ne sent plus que la fragrance (ouf!)

A l’utilisation il est vraiment très agréable, il a une mousse très dense et très généreuse, c’est parfait pour se laver les cheveux! Mes cheveux sont bien propres, bien gainés, volumineux, brillants, un vrai bonheur! Notez bien que j’utilise une eau de rinçage vinaigrée afin de rétablir le pH de mes cheveux, refermer les écailles et les rendre brillants.

Savon incrustations

Encore un essai d’inclusions pour ce savon : je me suis servi de copeaux d’un savon noir que j’ai répartit en ligne dans le milieu du savon. La recette contient encore un gras animal, qui donne une texture très agréable au savon.

Illustration savon incrustation
Savon incrustation

La recette (500g) :

coco 25%
palme 20%
saindoux 50%
ricin 5%
1CS d’argile blanche

soude pour un surgraissage à 10%

Ajouts à la trace :
oxyde noir dilué dans HV olive pour 1CS de pâte
fragrance « noix de coco » pour le reste de pâte

A trace épaisse, j’ai coulé la moitié de la pâte, les copeaux, le reste de pâte, puis la cuillère à soupe de pâte noire pour un marbrage en surface.Je n’étais pas très satisfaite du marbrage en surface, mais finalement ça va. C’est pas encore le top, mais je m’améliore. La fragrance noix de coco ne sent pas la noix de coco, mais je suis ABSOLUMENT FAN de l’odeur qu’elle donne dans un savon! Je ne sais pas, ça sent le propre, le bon savon, enfin c’est génial!

J’ai choisi des huiles qui donnent un savon bien blanc pour avoir un joli contraste noir et blanc d’où le saindoux qui offre un excellent rapport couleur/douceur. Et pour couronner le tout, un peu de cendre de soude est venue se fixer sur le dessus du savon, bien qu’il ait été soigneusement fermé. Je trouve que ça rajoute un petit truc sympa pour une fois.

Ce savon est vraiment très doux, très agréable, il a une mousse grasse et généreuse, un vrai bonheur! Et en plus, cherry on the cake, il fait une sorte de lait lorsqu’on le frotte sur la peau. Je l’adore!