Archives du mot-clé topping

Marbrage au cintre

tiger_stripe_cintre_2

la recette (pour 700g) :

coco 20%
palme 20%
cacao 10%
karité 10%
olive 30%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Ajouts :

maïzena 1CS
oxyde jaune
ultramarine violette
fragrance Rice flower (Manske)

marbrage tiger stripes + un aller-retour au cintre
marbrage en surface

tiger_stripe_cintre_1

Voici donc mon dernier savon qui arrive en fin de cure. La trace est arrivée très vite, j’ai été assez surprise, et par conséquent, le marbrage n’est pas aussi fin que je l’espérait. Je pense qu’il aurait pu être beaucoup plus beau sans le passage du cintre. Il me semble aussi que le colorant est un peu trop dosé. La fragrance a bien tenu les neuf mois de cure et il sent très bon. Il est très crémeux et mousse énormément, ce qui rattrape un peu l’esthétique pas si réussie.

Kanagawa

Bonjour à tous amis savonniers!

Voici le dernier de mes savons qui arrive en fin de cure. Suite à mon savon « Tempête en mer », j’ai eu très envie de réutiliser le Dandelion Zebra et faire un savon qui se rapproche vraiment de l’estampe « La grande vague de Kanagawa ». J’ai donc choisi des couleurs plus sobres.

kanagawa_1

La recette (pour 700g)

coco 25%
palme 15%
karité 10%
cacao 10%
olive 30%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgras à 5%

Ajouts :

argile blanche 1CS
oxyde bleu
fragrance Maiglöckchen (muguet)(Manske)

Marbrage Dandelion zebra
Topping

kanagawa2

Le procédé de réalisation est exactement le même que pour le savon Tempête en mer, j’ai d’abord réalisé le Dandelion Zebra en penchant mon moule (et non en insérant un séparateur) puis j’ai texturé le dessus du savon avec une fourchette. Ma trace a épaissie assez vite, c’est pourquoi mon marbrage est moins fin que le précédent. Mais je crois que j’aime encore plus comme ça!

Après neufs mois de cure, il sent encore très bon, il embaume la salle de bain, même si l’odeur est douce. la mousse est très généreuse et bien crémeuse, tout en restant aérienne, j’adore. Il glisse bien, je pense que c’est grâce au beurre de cacao (vous avez vu j’ai innové dans ma recette!).

J’aime beaucoup cette technique de marbrage, je pense la réutiliser très bientôt!

Tiger stripes girly

Voici mon premier essai de marbrage tiger stripes. J’avais très peur de rater cette technique qui me paraissait relativement ardue, et finalement ce n’était pas si difficile que ça! Il faut juste arriver à la bonne trace, pas trop trop fine, mais bien sûr pas trop épaisse. Toujours ma base fétiche, accompagnée d’un peu d’huile d’arachide pour obtenir une base un peu plus claire, colorants TKB, et la fragrance « monkeys farts » de chez Sensory perfection pour un savon plein de pep’s!

tiger_stripes_girly

coco 30%
palme 20%
olive 20%
arachide 20%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5% (32% d’eau)

Ajouts :

argile blanche 5%
fragrance pets de singes 2%
colorant néon rose
oxyde noir

Marbrage tiger stripes
Topping.

J’aime beaucoup ce savon qui donne de l’énergie en cette saison d’automne! Mon frère aussi l’a également beaucoup apprécié. Le seul tout petit regret est que je l’ai laissé un peu trop longtemps à la lumière et le rose a légèrement passé sur certaines tranches, mais rien de bien grave heureusement. J’espère que l’huile d’arachide ne va pas rancir!

Matin d’hiver

Voici une recette de saison : à l’occasion de Noël, ma mère souhaite offrir des savons (les miens bien sûr…) à ces collègues de travail. Je lui ai donc concocté une petite recette, un biwil coco-noix toujours avec des essais de marbrage one pot allers-retours avec en plus une petite touche à l’américaine avec les paillettes sur le dessus.

Illustration savon
Matin d’hiver

La recette :

coco 500g
noix 100g

lessive de soude pour un surgraissage à 8%

Ajouts à la trace :

oxyde bleu dans 1/3 de la pâte
mica brillant dilué dans un peu d’huile
fragrance Neige fraîche

Il m’est arrivé quelque chose d’assez étrange : la pâte à savon à commencé à figer, mais seulement au fond du moule! Ce qui donne cet effet de coupure entre le haut et le bas du savon. C’est sympa non? J’ai coulé mes deux pâtes rassemblées puis j’ai rajouté par dessus un peu de pâte bleue que j’avais mise de côté. Une fois le savon coulé, j’ai attendu qu’il fige un peu, j’ai texturisé le dessus à la maryse puis appliqué le mica dilué dans l’huile au pinceau.

A mon grand étonnement ce savon n’est pas tellement dur, l’huile de noix a bien joué le rôle que je lui avais assigné. Je n’aime pas tellement la fragrance, mais comme c’est toujours personnel les odeurs, j’espère qu’elles aimeront! Ceci dit, je trouve qu’elle va bien avec l’esthétique du savon.