Marbrage au cintre

tiger_stripe_cintre_2

la recette (pour 700g) :

coco 20%
palme 20%
cacao 10%
karité 10%
olive 30%
ricin 10%

Lessive de soude pour un surgraissage à 5%

Ajouts :

maïzena 1CS
oxyde jaune
ultramarine violette
fragrance Rice flower (Manske)

marbrage tiger stripes + un aller-retour au cintre
marbrage en surface

tiger_stripe_cintre_1

Voici donc mon dernier savon qui arrive en fin de cure. La trace est arrivée très vite, j’ai été assez surprise, et par conséquent, le marbrage n’est pas aussi fin que je l’espérait. Je pense qu’il aurait pu être beaucoup plus beau sans le passage du cintre. Il me semble aussi que le colorant est un peu trop dosé. La fragrance a bien tenu les neuf mois de cure et il sent très bon. Il est très crémeux et mousse énormément, ce qui rattrape un peu l’esthétique pas si réussie.

16 réflexions sur « Marbrage au cintre »

  1. Joli coup Estelle.
    Il est normal que tu regardes ton travail avec la même exigence, le même regard critique vu ton expérience. Tu as quelque savon à ton actif maintenant. Tu as donc une bonne distance pour juger ton propre travail. Mais un artiste est t’il vraiment toujours satisfait ? N’est t’il pas toujours en recherche d’amélioration ? C’est ton chemin, tu le fais bien…

    Perso je trouve ta recette bien montée.
    Les motifs dans les pains de savon sont réguliers, c’est lisse, c’est soigné, homogène c’est un bel ensemble très joli. C’est digne aussi selon moi de quelqu’un qui maîtrise bien sa technique. Même si à tes yeux ce n’est sans doute pas parfait (enfin j’imagine que c’est ce que tu penses) je trouve quand même que c’est du très beau travail.
    Aller c’est chouette, je te dis bravo en tout cas :good:
    À plus.

    1. Merci Valou!
      Alors la cure de neuf mois permet de faire en sorte que les savons fondent moins vite je trouve, ils sont aussi plus durs, plus stables. moi je préfère. Certaines personnes ne voient pas la différence, mais moi je trouve qu’un savon vieux est bien meilleur.

  2. Très franchement je ne peux être que d accord avec Estellka. Un savon, plus il est vieux meilleur il est pour la peau. Au début, je faisais des savons au fur et à mesure que je n en avais plus. Ils fondaient hyper vite. Depuis, je fais de grosses commandes de matière première et je travaille tout tout de suite. Je calcule pour savonner quand il me reste au moins 3 ou kg de savons d avance.
    Je savonne 4 à 6 kg. Mes nouveaux savons ont ainsi au moins 3 à 5 mois minimum pour curer (pour les premiers). Pour les derniers, ils ont au moins 1 an à 1 an et demie.
    Ils fondent vraiment deux fois moins vite et sont vraiment tout doux. Les qualités sont top.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
:red: 
:blink: 
:roll: 
:shock 
:mrgreen: 
:sourire: 
:rire: 
:na: 
:langue: 
:arrow: 
:idea: 
:coeur: 
:eek: 
:suspect: 
:voyons: 
:toctoc: 
:smoke: 
:burp: 
:kiss: 
:cheers: 
:dead: 
:old: 
:pan: 
:fouet: 
:fusil: 
:boulet: 
:fumivert: 
:merci: 
mdr 
:vivemoi: